27 février 2013

Saluer en japonais

Note  : le cours que vous lisez est un guide de conversation  ; les transcriptions que je donne sont donc absolument à proscrire à l'écrit  !

 

Dire bonjour :

Les Japonais accordent une importance vitale à la politesse, c'est pourquoi la manière de dire bonjour dépendra de deux facteurs  : l'heure qu'il est et le rapport que vous entretenez avec votre interlocuteur.

Matin (tôt, jusqu'à 10h-11h).
neutre  : ohayō *
poli  : ohayō gozaimas

On utilisera davantage la forme neutre pour parler à un ami, tandis que la  forme polie s'imposera pour les parents,  professeurs, supérieurs hiéarchiques...
À noter que le «  o  » est fermé en général, comme dans «  chapeau  ».

En journée (jusqu'à 17h-18h)
Konnichiwa

Formule que vous connaissez peut-êre déjà.. Pas de distinction neutre / poli ici, ouf  !
À noter que le «  ch  » se prononce «  tch  » (ou [tʃ pour les puristes).

En soirée
Konbanwa

Attention, il n'y a pas de voyelle nasale en japonais  ! Veillez à bien séparer les «  o  » et les «  a  » des «  n  ».

[* le « ō » dit « o macron » est un « o » long.]

Engager la conversation :


A : ogenki deska  ? ------ Comment allez-vous  ?
B : hai, genki des. [Anata]wa  ? ---- Bien et vous  ?
A : matashimo genki des. ------- Je vais bien aussi.

Quelques précisions phonétiques  :
- le «  g  » est toujours prononcé comme dans «  guitare  ».
-le «  h  » est toujours aspiré
-  le «  s  » n'est jamais muet.
- «  ai  » se prononce comme dans «  aïeul  » mais vous vous en doutiez
- le «  e  » se prononce entre «  é  » et «  è  ».

Intéressons-nous à «  Anata  ».  C'est un pronom de la deuxième personne du singulier, assez pratique puisque c'est une manière polie de vous adresser à une personne que vous ne connaissez pas. Préférez tout de même autant que possible utiliser le prénom de votre interlocuteur avec le suffixe adéquat.
Ah les suffixes... Je sens les mangaphiles de la salle frétiller, très bien. Voyons donc les principaux.
-san. le plus universel qui marche avec à peu près tout le monde. Il s'utilise exclusivement avec le nom de famille.
Notez qu'en japonais, appeler quelqu'un par son prénom est une marque de familiarité beaucoup plus prononcée qu'en français, y compris entre camarades de classe à partir du collège  ! On ne badine pas avec le respect :)
-kun. À réserver à vos amis masculins plus jeunes que vous  ! Même plus jeunes d'un an...). De votre  par il s'utilisera -de fait- principalement avec le prénom, mais si vous avez moins de 22 ans, un adulte qui vous est supérieur hiérarchiquement pourra utiliser ce suffixe avec votre nom de famille, donc ne soyez pas choqué. Retenez en tout cas qu'il ne doit vous servir qu'à parler à vos amis proches garçons.
-chan. Encore plus à prendre avec des pincettes. Ce suffixe n'est utilisé qu'avec le prénom et sert à désigner une de vos amies. De plus il ne doit être utilisé que par une fille  ! Sauf si vous voulez parler de manière vraiment efféminée...
Si vous êtes un garçon et que vous voulez vous adresser à une amie proche, le prénom sans suffixe fera l'affaire (c'est aussi le cas si vous êtes un garçon vous adressant à un ami de votre âge). Mais faites attention à -chan qui équivaut à un diminutif affectif en français...
Récapitulons :

Ah et très important, de la même manière que vous ne parlerez jamais de vous en français avec un titre (M., Mme...), proscrivez les suffixes pour ce qui est de vos noms et prénoms.


Dire au revoir :

Ouf, beaucoup d'informations  ! Une dernière et je vous lâche  :

Comment dit-on au revoir  ?
Poli  : sayōnara  !
Neutre  : mata ne  ! / ja ne  ! / sayōnara  !

C'est tout  ! Dans deux mois nous verrons comment nous présenter. En attendant, bon courage  ! Personne n'a dit que le japonais était facile :)

Nate

Posté par M_Orignal à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire